Industrie automobile

La contrefaçon des pièces automobiles: un fléau pour la sécurité et l’économie

Le marché mondial de la pièce détachée automobile est affecté par diverses problématiques ayant un impact sévère sur la sécurité des automobilistes mais également sur l’économie de ce marché: la contrefaçon et le marché illicite. Selon les études, 5 à 10% des pièces vendues en Europe seraient des pièces contrefaisantes ; ce taux dépasserait même les 10%  pour le marché des roulements.

Contrefaçon et marché parallèle: les activités illicites autour des pièces automobiles

La contrefaçon des pièces automobiles

Les pièces d’origine (marque constructeur) sont généralement les premières copiées ainsi que certaines marques d’équipementiers. Les marques de distributeurs indépendants sont également touchées mais dans un moindre volume.

Selon une étude récente publiée par l’Automotive Aftermarket Suppliers Association, les cibles privilégiées par les contrefacteurs sont les pièces à forte valeur ajoutée, faciles à copier et à fort taux de rotation. Les contrefacteurs visent principalement 3 sous-segments de marché :

  • La maintenance: Filtres à huiles, filtres à air, plaquettes de freins, joints, disques
  • La réparation : Pare-choc, capots, phares avant et arrière, pompes à huiles, pompes à eau, pare-brise
  • Les suspensions: Barre de direction, tirants
counterfeit auto parts

Il est parfois impossible de distinguer une pièce automobile authentique d’une contrefaçon

La majorité des contrefaçons sont écoulées dans les réseaux indépendants.

Les sources de pièces automobiles contrefaites

L’Asie est connue pour être la principale zone de provenance des pièces contrefaites (plus des 2/3 des pièces de contrefaçon seraient produites en Chine). Parmi les autres régions sources de fausses pièces détachées on trouve notamment la Russie, l’Inde, le Pakistan et l’Uruguay.

Les pièces peuvent entrer dans le circuit de distribution en différents endroits qui sont autant de lieux où effectuer des contrôles : ports, entrepôts de stockage, Internet. Selon l’association allemande Verein Freier Ersatzteilemarkt, Internet représenterait 12% des ventes de pièces détachées automobiles. Les ventes via ce canal devraient continuer de croître de 10% par an dans les 5 prochaines années.

Le détournement de pièces automobiles: pièces originales mais non autorisées sur le marché

La deuxième problématique majeure affectant le secteur des pièces automobiles détachées est le marché gris (ou commerce parallèle). Certaines pièces authentiques sont détournées de la chaîne de distribution habituelle pour être écoulées dans des circuits non autorisés par les législations locales ou non contrôlés par les marques ; le manque à gagner pour les marques est parfois significatif.

Le secteur de la rechange automobile est touché par divers types d'activités illicites.

Le secteur de la rechange automobile est touché par divers types d’activités illicites.

Les impacts de la contrefaçon des pièces automobiles

La contrefaçon : un réel danger pour la sécurité des automobilistes

De par leur qualité inférieure, les pièces de contrefaçon représentent un danger réel pour les automobilistes. Ces pièces sont aujourd’hui la 7ème cause d’accidents de la route, avec une proportion en hausse. Malgré la sensibilisation et le renforcement des mesures de contrôle, ce trafic très rentable pour les contrefacteurs continue de s’avérer mortel pour les automobilistes, victimes collatérales du manque de sûreté des pièces contrefaisantes.

Le commerce illicite de pièces automobiles : une activité lucrative

Au niveau mondial les pièces détachées automobiles font aujourd’hui partie du « Top 3 » des cibles privilégiées par les contrefacteurs, juste après le tabac ou les produits de luxe. La filière est touchée dans son ensemble mais en particulier dans les pays dits émergents. En Inde, par exemple, la part de marché des fausses pièces détachées atteindrait 40%.

Véritable fléau économique, la contrefaçon a un impact négatif sur l’emploi dans l’industrie, la réputation des marques touchées, les revenus des gouvernements (évasion fiscale) ou encore la durée de vie des véhicules. Selon une étude de 2011 publiée par l’organisation mondiale des douanes, la contrefaçon au sein du secteur de la rechange automobile coûterait globalement près de 45 milliards $ par an aux seuls industriels, dont 3 milliards aux  Etats-Unis.

Comment lutter contre la contrefaçon des pièces automobiles ?

Les facteurs clés de succès de la lutte anti-contrefaçon dans le secteur automobile

Le premier champ de lutte anti-contrefaçon concerne la propriété intellectuelle, avec notamment le dépôt des marques et brevets. Le second champ est la protection des produits qui sous entend les 4 facteurs clés listés ci dessous:

    • La différenciation (protection) des produits: en ajoutant des éléments de sécurité aux produits ou aux emballages pour les rendre excessivement difficiles à reproduire, les marques peuvent confondre les contrefacteurs et les dissuader d’effectuer des copies. Ces marquages ou étiquettes sécurisés sont autant de barrières contribuant à rassurer les réseaux de distribution en garantissant l’authenticité des pièces.
    • L’engagement des parties prenantes: chaque maillon de la chaîne de distribution doit être capable d’identifier les produits authentiques et ce de manière non équivoque. C’est généralement aux marques qu’il incombe de mettre en place les moyens de garantir à leurs clients (filiales, grossistes, distributeur) l’authenticité des pièces.
    • L’implication des consommateurs: de par la complexité des réseaux de distribution, un manque de confiance peut exister chez  certains garagistes ou automobilistes. Ces derniers vont généralement contrôler sur le point de vente lors d’un premier achat et c’est à la marque de fournir les informations sur les éléments de sécurité permettant de distinguer le vrai du faux.
    • La promotion des initiatives : les éléments de différenciation que la marque souhaite faire connaître doivent être promus au sein des réseaux. Certaines solutions comme les codes uniques ( X’track™) ou les hologrammes sont visibles et bien adaptées à une large communication.
Facteurs clés de succès

Facteurs clés de succès pour combattre la contrefaçon des pièces de rechange automobile

 

Les solutions pour combattre la contrefaçon des pièces automobiles

Certains contrefacteurs sont devenus de véritables experts de la copie, au point que distinguer le vrai du faux est parfois quasi impossible même pour le fabriquant. Pour aider ses clients, Arjo Solutions a sélectionné et élaboré un panel de solutions de sécurité en phase avec les spécificités du secteur automobile.

Le packaging protégé pour lutter contre la contrefaçon des pièces automobiles détachées

Le packaging protégé pour lutter contre la contrefaçon des pièces automobiles détachées

 

    • L’étiquette de sécurité: un témoin d’effraction pour protéger l’intégrité du produit

De nombreuses pièces détachées nécessitent de pouvoir prouver que le packaging n’a subi aucune altération ni tentative d’ouverture. Cela se fait le plus souvent avec des étiquettes de scellé. Arjo Solutions propose des étiquettes à base de STES®, un substrat synthétique ultra destructible qui rend toute tentative de décollement impossible (preuve d’effraction / preuve de manipulation).

Etiquette en STES anti-contrefaçon et témoin d'effraction

Etiquette en STES anti-contrefaçon et témoin d’effraction

Le STES® a la particularité d’être sécurisé en intégrant des éléments d’authentification visibles sous lumière UV et répartis de manière aléatoire dans le substrat. Chaque étiquette de scellé est rendue unique, ce qui est simple et rapide à vérifier.

    • L’authentification, principale demande pour l’anti contrefaçon

En matière de protection anti-copie, une première pratique consiste à ajouter une étiquette de sécurité sur les produits à risque, ce qui permet d’utiliser plusieurs niveaux d’authentification. Il faut pouvoir apposer cette étiquette sans trop de contraintes opérationnelles.

La deuxième tendance consiste à intégrer un marqueur chimique sécurisé dans le design des différents emballages à protéger, au moment de l’impression. Spottag, directement intégrée dans un élément du design. Les contrôles s’effectuent sur le terrain avec un lecteur dédié qui permet d’authentifier l’emballage instantanément et de manière incontestable, un gage d’efficacité et de confiance.

Spottag™, l'authentification incontestable pour combattre la contrefaçon des pièces automobiles détachées

Spottag™, l’authentification incontestable pour combattre la contrefaçon des pièces automobiles détachées

 

    • Sérialisation et traçabilité, des outils de lutte contre les marchés parallèles

Apposer un identifiant unique par produit lors de la fabrication ou du conditionnement procure de nombreux avantages  notamment l’optimisation et la sécurisation des flux. Cette unicité permet de tracer le produit tout le long de la chaîne logistique et d’accéder en temps réel aux informations associées au numéro unique, comme le marché de destination de la pièce en sortie de magasin. La solution X’track™ est une solution complète de sérialisation et de traçabilité de la supply chain jusqu’au consommateur final.

    • L’empreinte matière unitaire : anti-diversion et authentification par smartphone

Dans le cas du marché parallèle, les fraudeurs altèrent ou remplacent les identifiants unitaires afin d’empêcher de retracer la provenance initiale d’un produit et d’en faciliter le détournement.

Face à ce risque, Arjo Solutions propose la technologie Signoptic™, entièrement digitale et invisible (sans aucun marquage physique), basée sur la capture et l’enregistrement de l’empreinte matière unique de chaque produit, packaging ou étiquette. Si l’identifiant unitaire du produit est altéré volontairement, l’empreinte matière associée permet de le retrouver. Le produit est contrôlable sur le terrain avec un scanner ou un smartphone.

    • L’implication du consommateur via son smartphone

Afin de renforcer la lutte anti-contrefaçon, impliquer le consommateur dans le processus d’authentification peut se révéler pertinent, si le processus de vérification est intuitif et ne laisse pas de place à l’interprétation.

Arjo Solutions propose des applications mobiles à destination des experts terrain ou des consommateurs. Les utilisateurs finaux peuvent facilement scanner un code et obtenir des informations sur les caractéristiques d’authenticité du produit. La marque peut visualiser où ont lieu les contrôles et réagir en direct lorsque des faux sont détectés. Cette interaction mobile est par ailleurs un vecteur potentiel pour du marketing one to one (collecte de données comportementales, diffusion de vidéos, lien vers les réseaux sociaux…).

Application Smartphone pour consommateur pour vérifier l'authenticité des pièces automobiles détachées

Application Smartphone pour consommateur pour vérifier l’authenticité des pièces automobiles détachées

Impacts de la contrefaçon des pièces automobiles détachées

Impacts de la contrefaçon des pièces automobiles détachées